objectif-ne_logo_vectoriel_horiz

rejoignez-nous

Rencontre avec Daniel Rotsch, président d’objectif:ne

Passionné par les questions énergétiques et préoccupé par leur impact sociétal et social, Daniel Rotsch est très investi dans la vie de la collectivité. Chaleureux, accueillant, tout en réserve et en modestie, ce jeune grand-papa, actif en politique depuis 20 ans, n’hésite pas à relever qu’il préfère défendre des causes plutôt que de parler de lui. Rencontre avec le président du Conseil d’administration de l’association objectif:ne qui est aussi conseiller communal à La Tène, responsable du Dicastère Protection, Environnement et Aménagement du territoire.  

Quel est le rôle du président du Conseil d’administration d’objectif:ne? «Il s’agit de diriger les travaux stratégiques du Conseil et plus formellement, les rendez-vous statutaires annuels, soit les deux assemblées générales qui se déroulent au printemps et à l’automne. Je n’ai pas de rôle opérationnel, mais nous avons la chance d’avoir en la personne de Daniel Grassi Pirrone un directeur ouvert et transparent, avec qui la collaboration est excellente.»

«Ecrire une partition commune»

Daniel Rotsch siège à l’exécutif de la commune de la Tène, anciennement Marin-Epagnier depuis près de 20 ans. C’est après quelques années au gouvernail de l’ancienne COMUL, aujourd’hui Région Neuchâtel-Littoral qu’il succède en 2017 à Raphaël Comte à la présidence de l’association RUN, devenue objectif:ne. Un rôle qu’il assure en étroite collaboration avec la direction, menant en 2018 à une révision totale des statuts de l’association désormais composée de quatre Régions. «Notre mission est de valoriser les richesses territoriales, industrielles et culturelles de notre canton, rappelle-t-il. C’est un espace de concertation entre Régions. Nous devons écrire la partition ensemble et mettre tout ça en musique.» Dans ce but, une des réalisations-phares d’objectif:ne sont les Accords de positionnement stratégiques (APS) qui mettent en exergue les atouts spécifiques de chacune des quatre Régions.

Comprendre la transition énergétique

De formation technique et auparavant responsable logistique dans le commerce de détail, Daniel Rotsch affiche un intérêt marqué pour tout ce qui est lié à l’énergie. Passionné par la physique nucléaire, domaine dans lequel il suit actuellement une formation continue, il défend les idées du Shift Project Switzerland, lancé par Jean-Marc Jancovici, qui s’appuie sur un plan de transformation concret : «Il n’y a pas de place pour l’improvisation dans la transition énergétique! Il y a tellement de fausses vérités qui circulent, tellement de raccourcis dans le domaine de l’énergie, que cela vaut la peine d’aller chercher des faits et de bien comprendre la situation.»

Il s’inquiète en particulier des effets sociaux de la crise énergétique: « On parle beaucoup de pénurie et de production, lorsqu’on aborde le thème de la transition, mais on ne réfléchit pas assez à ses conséquences sociales, qui pourraient être chaotiques!»  Car Daniel Rotsch ne le cache pas; ce qui lui importe le plus sont la cohésion sociale et l’esprit de communauté. C’est au service de ces valeurs qu’il s’engage quotidiennement pour la collectivité: «Ce sont les causes qui me tiennent à cœur. Les causes et l’avenir de nos enfants.»

réseau

Nous sommes une plateforme de rencontre et de mise en réseau d’acteurs publics et privés. Notre objectif est de favoriser les collaborations institutionnelles entre les communes, les régions et l’Etat, afin de faire naître des projets ambitieux partagés, incluant les entreprises et la société civile. Notre agilité, nos compétences pluridisciplinaires et nos connaissances transversales nous permettent de faciliter les mises en relation et de stimuler la concertation en vue de synergies porteuses.

Emanant des quatre régions du canton (Neuchâtel Littoral, Montagnes neuchâteloises, Val-de-Travers et Val-de-Ruz), nous bénéficions d’un positionnement unique sur l’entier du territoire cantonal. Cela nous permet d’être directement intégrés dans de nombreux réseaux d’acteurs politiques, institutionnels, publics et privés, sur les plans communaux, régionaux, cantonaux et nationaux.

Nous disposons d’une connaissance approfondie des territoires et des institutions politiques, en nous appuyant sur une compréhension spécifique de leur évolution, de leur contexte et de leurs enjeux respectifs.