objectif-ne_logo_vectoriel_horiz

rejoignez-nous

Le Forum objectif:ne se penche sur les institutions neuchâteloises

Le paysage des institutions neuchâteloises a beaucoup changé depuis les années 2000 et ce mouvement va se poursuivre ces prochaines années. C’est le constat qu’ont fait les intervenants du Forum objectif:ne sur le thème «Evolution du rôle des institutions neuchâteloises» qui s’est tenu le 15 juin 2022 au Palais DuPeyrou, à Neuchâtel. Les propos ont été riches d’observations et d’enseignements, les discussions particulièrement nourries et constructives. Synthèse.

«Une institution, c’est comme une maison. Cela demande parfois des travaux légers, parfois des rénovations de fond», a relevé Clarence Chollet, Présidente du Grand Conseil neuchâtelois dans son introduction, donnant le ton de la manifestation. Comment repenser la «Maison neuchâteloise»? Les différents orateurs ont brillamment proposé des visions croisées de l’édifice, des fondations à la toiture, puis à vue de drone, dressant un portrait complexe et dynamique de l’institution neuchâteloise au niveau communal, cantonal, puis en comparaison intercantonale.

Communes et Canton

Le point de vue des communes a été amené par Frédéric Mairy, président de l’Association des communes neuchâteloises (ACN). Il a retracé sous différents angles la nature de la Commune en tant qu’institution, décortiquant les leviers de sa «sacro-sainte autonomie» et son rôle essentiel qu’il s’agit de réaffirmer, celui de «premier réceptacle des vœux du citoyen.»

Florence Nater, Conseillère d’Etat, cheffe du Département de l’Emploi et de la Cohésion sociale (DECS), représentant le point de vue cantonal, a pragmatiquement rappelé que les deux principales questions qui se posent quand on évoque l’évolution des institutions sont: «qui fait quoi?» et «qui paie quoi?». «Le fondement de notre vivre-ensemble est local, a-t-elle souligné. C’est au plus proche de la population que la confiance naît et que les solutions efficaces se trouvent.»

Fusions et intercommunalité

Enfin, Sean Müller professeur assistant Eccellenza à l’Université de Lausanne a jeté un regard statistique comparatif intercantonal, qui place généralement Neuchâtel dans la moyenne, en termes de pourcentage d’étrangers, de taux de logements vacances, de participation électorale. D’après ces analyses, le canton est bon élève dans le domaine des fusions de communes, mais en retrait en matière de croissance démographique et d’exercice de l’intercommunalité.

Violaine Blétry de Montmollin, Conseillère communale à la Ville de Neuchâtel, a lancé le débat en rappelant qu’au-dessus de tout l’édifice commun, le mot «attractivité» devait guider nos plans à tous les échelons. La table ronde et les discussions ont été animées, évoquant tour à tour la question de la taille idéale d’une commune, son identité, sa vitalité, la problématique du taux de travail d’un exécutif ou encore l’importance de la proximité avec la population. La soirée s’est terminée par une verrée dans le jardin, dans une ambiance estivale et chaleureuse.

réseau

Nous sommes une plateforme de rencontre et de mise en réseau d’acteurs publics et privés. Notre objectif est de favoriser les collaborations institutionnelles entre les communes, les régions et l’Etat, afin de faire naître des projets ambitieux partagés, incluant les entreprises et la société civile. Notre agilité, nos compétences pluridisciplinaires et nos connaissances transversales nous permettent de faciliter les mises en relation et de stimuler la concertation en vue de synergies porteuses.

Emanant des quatre régions du canton (Neuchâtel Littoral, Montagnes neuchâteloises, Val-de-Travers et Val-de-Ruz), nous bénéficions d’un positionnement unique sur l’entier du territoire cantonal. Cela nous permet d’être directement intégrés dans de nombreux réseaux d’acteurs politiques, institutionnels, publics et privés, sur les plans communaux, régionaux, cantonaux et nationaux.

Nous disposons d’une connaissance approfondie des territoires et des institutions politiques, en nous appuyant sur une compréhension spécifique de leur évolution, de leur contexte et de leurs enjeux respectifs.