objectif-ne_logo_vectoriel_horiz

rejoignez-nous

Accords de positionnement stratégique des régions neuchâteloises

Les accords de positionnement stratégique (APS) sont un véritable outil permettant de renforcer la collaboration entre l’Etat, l’association objectif:ne (ex RUN), les quatre Régions neuchâteloises et les 24 communes signataires. Les APS ont participé à définir et renforcer des identités régionales fortes pour chacune des régions neuchâteloises, fondées sur leurs forces et atouts et partagées par l’entier des signataires des accords. Ils orientent ainsi les axes stratégiques et politiques publiques des signataires, notamment de l’Etat de Neuchâtel. Des mesures concrètes ont été élaborées pour parvenir aux objectifs de développement spécifiques fixés par chacune des régions.

Lancement du projet: janvier 2018

Le processus de mise en place des accords de positionnement stratégique des quatre régions a débuté officiellement le 28 septembre 2016 avec le Forum RUN dès 10 ans de l’association objectif:ne. Les nouvelles autorités communales et régionales étaient invitées à réfléchir sur l’avenir et le rayonnement de notre canton ainsi qu’aux rôles des quatre régions. Suite à cet évènement, plusieurs cycles de rencontres ont été organisés au sein de chaque région afin de définir et de concerter les positionnements régionaux et les objectifs régionaux. Ce processus a permis de positionner chaque région de manière cohérente et complémentaire sur le plan cantonal. Les quatre APS ont été ainsi signés en 2017, par les communes membres des régions, l’association objectif:ne et le Conseil d’Etat neuchâtelois. Après 4 ans de travail et de concrétisation de projets, les APS ont été ainsi reconduit pour la période 2020-2024, afin de poursuivre sur l’élan positif des premières années. En effet, des soutiens financiers octroyées aux projets-phares de chaque région par le Grand Conseil dans le cadre du programme d’impulsion proposé par le Conseil d’Etat ont donné un élan important à leur concrétisation.

Les signataires :

  • Les communes de Boudry, Cornaux, Cortaillod, Cressier, Enges, La Grande Béroche, Hauterive, La Tène, Milvignes, Neuchâtel, St-Blaise, Le Locle, La Chaux-du-Milieu, Les Ponts-de-Martel, La Chaux-de-Fonds, La Sagne, Brot-Plamboz, Les Planchettes, Cerneux-Péquignot, La Brévine, Val-de-Ruz, Val-de-Travers, La Côte-aux-Fées, Les Verrières
  • Les Associations Région Neuchâtel Littoral, Région des Montagnes neuchâteloises, Commune de Val-de-Ruz et Région Val-de-Travers.
  • Objectif:ne (ex RUN)
  • République et Canton de Neuchâtel

Retrouvez les Accords de positionnement stratégiques détaillés sous notre rubrique « régions » :

  • Neuchâtel Littoral, qualité de vie au cœur de l’innovation
  • Montagnes neuchâteloises, espaces de liberté et de création
  • Val-de-Ruz, écorégion
  • Val-de-Travers, qualités naturelles

Historique

Entre 2007 et 2010, les huit régions et agglomérations RUN ont signé avec le Conseil d’Etat des contrats, définissant un projet de territoire, des objectifs de développement ainsi qu’un ensemble de mesures s’inscrivant dans ces orientations. Ces documents constituent des fils conducteurs pour permettre aux associations régionales membres d’objectif:ne d’appuyer leur développement ainsi que des bases pour les relations Etat-régions.

Sur impulsion du conseil d’Etat en mars 2011, le département de l’économie du canton de Neuchâtel a mandaté objectif:ne pour réaliser l’évaluation de la mise en œuvre des contrats de région et d’agglomération. Les diverses réflexions menées tout au long du processus devaient aussi servir de base à une réflexion à conduire sur l’opportunité d’élaborer une politique régionale cantonale.

Les résultats ont figuré dans le rapport quadriennal du Conseil d’Etat au Grand Conseil sur la politique régionale qui a été adopté par le conseil d’Etat le 30 avril 2012.

En 2016, le Conseil d’Etat a initié l’actualisation des contrats de région et d’agglomération en raison des différentes évolutions qui rendent les documents de première génération, en partie, obsolètes. En effet, les fusions de communes abouties ou en cours, la réalisation d’un certain nombre de mesures ainsi que le changement d’orientations stratégiques engendrent le besoin d’actualiser les objectifs régionaux. Ce processus a été également l’occasion de renforcer les relations entre les autorités des associations régionales et de l’Etat. Enfin, une attention toute particulière a été portée à la cohésion cantonale en permettant à chaque région de définir et d’affirmer son positionnement. La stratégie globale de développement territoriale ainsi actualisée a permis au canton de Neuchâtel d’être uni et solidaire à l’intérieur, tout en tenant compte des spécificités de chacune des régions, afin de mieux rayonner à l’extérieur.

Le processus a été lancé à l’occasion du 7ème Forum RUN qui marquait également les 10 ans de l’association durant lequel un atelier participatif a eu lieu sous forme de « world café ». Ce dernier a permis aux exécutifs communaux et au Conseil d’Etat, présent in corpore d’échanger dans un cadre informel et décontracté autour des problématiques cantonales et de l’avenir des régions du Canton. Les résultats de l’atelier ont permis d’alimenter le processus d’élaboration d’accords sur le positionnement stratégique.

Le processus a abouti à la signature de quatre accords de positionnement stratégique fin août 2017.

Le Forum RUN du 11 décembre 2019 fut l’occasion pour M. Jean-Nathanaël Karakash, ancien Conseiller d’Etat, et pour M. Daniel Rostch, président du l’Association objectif:ne, de présenter un bilan largement positif. À cette occasion, une dizaine d’acteurs privés et publics ont illustré ce succès en présentant leur projet réalisé ou en cours de réalisation. Le plébiscite enregistré en faveur de la reconduction des accords lors de la phase de consultation a confirmé la satisfaction engrangée dans le cadre de la première phase de mise en œuvre des accords. C’est donc de manière unanime que l’ensemble des signataires, intégrant désormais la Commune de Saint-Blaise qui rejoint les signataires de l’APS de la Région Neuchâtel Littoral, ont signé les avenants reconduisant les accords de positionnement stratégique, avec comme seule modification des adaptations de forme destiné notamment à tenir compte des récentes fusions de communes et de la nouvelle structure d’objectif:ne en quatre régions (huit auparavant).

Partager ce contenu sur:

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Projets liés

Nos 4 derniers projets

réseau

Nous sommes une plateforme de rencontre et de mise en réseau d’acteurs publics et privés. Notre objectif est de favoriser les collaborations institutionnelles entre les communes, les régions et l’Etat, afin de faire naître des projets ambitieux partagés, incluant les entreprises et la société civile. Notre agilité, nos compétences pluridisciplinaires et nos connaissances transversales nous permettent de faciliter les mises en relation et de stimuler la concertation en vue de synergies porteuses.

Emanant des quatre régions du canton (Neuchâtel Littoral, Montagnes neuchâteloises, Val-de-Travers et Val-de-Ruz), nous bénéficions d’un positionnement unique sur l’entier du territoire cantonal. Cela nous permet d’être directement intégrés dans de nombreux réseaux d’acteurs politiques, institutionnels, publics et privés, sur les plans communaux, régionaux, cantonaux et nationaux.

Nous disposons d’une connaissance approfondie des territoires et des institutions politiques, en nous appuyant sur une compréhension spécifique de leur évolution, de leur contexte et de leurs enjeux respectifs.